Le droit de suite : pour une rémunération équitable des artistes des arts visuels

« Dans un monde globalisé, les artistes estiment que ce droit mettra en lumière leur contribution à la valeur d’une œuvre et leur permettra d’établir un lien permanent avec celle-ci. Ils font valoir que l’adoption universelle du droit améliorerait la traçabilité des œuvres d’art et la transparence du marché de l’art mondial. »

Le texte complet de Catherine Jewell dans OMPI Magazine est disponible ici .

Plus de nouvelles